Transforming DR Congo through research and public policy

899 parcelles digitalisées, un mois après le lancement officiel de la phase de collecte des données géo-spatiales au quartier Masiani, Ville de Beni

Leave a comment

899 parcelles digitalisées dans le quartier-pilote Masiani par les techniciens de l’administration foncière de Beni, un mois après le lancement officiel de la phase de collecte des données géo-spatiales (La numérisation et la sécurisation foncière par un Système d’Informations Foncières (STDM), un pas-de-géant dans le secteur foncier en Ville de Beni).

Photo Geometre

Muhindo SAA-SITA Jeannot, Géomètre, entrain de préléver les données géo-spatiales des parcelles au quartier Masiani

Cette révélation a été faite au partenaire d’appui technique, Sharing the Land Project, IRI-UCBC, dans une assemblée générale ordinaire tenue dans la salle de numérisation IRI-UCBC ce 12 Aout 2017, par le comité local d’appui à la mise en place du système d’information foncière à Beni. Les échanges de la réunion ont tourné sur les avancées significatives du projet, certaines difficultés majeures et les nouvelles stratégies de travail introduits respectivement par la présentation du secrétaire général du comité, le directeur de la sensibilisation, le directeur staff technique et le responsable technique GIS, attendu “Geographic Information System”.

IMG_0174

De gauche à droite, Madame José KANYERE KINYOMA, Conservateur des Titres Immobiliers et Monsieur Mbusa MUSONDIVWA, Chef technique cadastre

En effet, plusieurs réalisations peuvent être mentionnés, dont la plus brillante est l’opérationnalisation du système d’information foncière (SIF) prêt pour guider la numérisation effective du foncier en ville de Beni. Cette réalisation significative a suscité l’intérêt de tous les participants qui ont salué ces avancées faites par l’université Chrétienne Bilingue du Congo (UCBC) et ce dernier en a encouragé toutes les parties prenantes et particulièrement le staff technique de mise en œuvre, l’administration foncière, à fournir suffisamment d’effort afin d’atteindre progressivement les objectifs attendus.

Pour sa part, le directeur de la sensibilisation, monsieur HAMZA ANGALI, Chef du quartier Masiani, dans sa présentation pendant la réunion, a témoigné : « actuellement, en moyenne, 3 personnes par semaine viennent chercher les documents de base dans mon bureau  (…) ».

IMG_0160

Les membres du comité local d’appui à la mise en place du système d’information foncière

Cependant, la réunion a abouti à la validation du questionnaire d’énumération participative sur la collecte des données socio-économiques, démographiques, environnementales ainsi que les données sur les ménages. L’équipe d’enquêteurs sera ainsi composée de la police foncière de Beni et les étudiants de l’UCBC avec l’accompagnement de chefs locaux. Ce questionnaire donnera accès à la mise œuvre effective du système d’information foncière dont le prototype a été présenté par Serge Vutegha, responsable de « Geographic Information System, GIS » et le Système d’Information Foncière (SIF).

Par ailleurs, ce comité local d’appui à la mise en place du système d’information foncière est composé essentiellement de l’administration foncière, du Président de la société civile ville de Beni, du chef de quartier Masiani, du délégué du bureau de la commune de Mulekera, du chef coutumier village BAPAKOMBE, du chef de Bureau Mairie de Beni et des experts fonciers du projet « Sharing the Land » IRI-UCBC.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s