Le Système d’Information Foncière, SIF, outil indispensable pour une administration foncière modernisée en territoire de Beni, Nord Kivu, RDC

Trente agents de l’administration foncière du territoire de Beni ont bénéficié du 29 Juillet au 03 Août 2019, dans les enceintes de l’hôtel Beni New-look, d’une formation de renforcement des capacités techniques en informatique de base notamment le Microsoft office Word, le Microsoft office Excel, le Microsoft office power point et une introduction en Système d’Information Géographique. Inscrit dans le cadre de l’amélioration des performances des fournisseurs des services fonciers, une des taches confiées au programme STL de l’UCBC dans le projet « Ensemble Pour Beni », l’UCBC organise cette série des formations en trois phases. Celle-ci étant la première, a permis aux participants d’acquérir les compétences en informatique de base pour la gestion des données foncières en utilisant les Windows. L’introduction à la collecte des données digitales et au système d’Information Géographique ainsi que l’énumération participative ont également été au rendez-vous de cette première phase.

Monsieur KAKULE SUNDIRIA, le Conservateur des Titres Immobiliers de la circonscription foncière territoire de Beni

A l’issu de cette formation, Monsieur KAKULE SUNDIRIA, le Conservateur des Titres Immobiliers de la circonscription foncière territoire de Beni exprime son engagement dans l’accompagnement de ce projet pour arriver à combattre les conflits fonciers liés aux insuffisances techniques des agents sous son administration. Il reconnait que la résolution des problèmes liés à la gestion des terres constitue une des questions importantes pour la stabilisation de la région de Beni. Pour ce faire, souligne-t-il, « les initiatives du projet « Ensemble Pour Beni » pour la stabilisation de cette région est une opportunité que son administration doit saisir pour optimiser le secteur foncier dans sa circoncision ».

Les participants, quant à eux, ont émis le vœu de capitaliser les acquis de cette formation et celles qui suivront pour apporter leur contribution dans la matérialisation de la vision de la nouvelle réforme foncière en RDC qui s’inscrit dans une logique d’améliorer le secteur foncier en RDC, optimiser son intégration sociale et sa dynamique économique par l’amélioration de services offerts par l’administration foncière où ils sont directement acteurs. A l’issu de cette formation, ils ont également exprimé leur engagement pour l’accompagnement du genre dans le processus de la mise en œuvre de toutes les activités qui concernent le foncier. Conscients des apports qu’ils ont eu grâce aux notions acquises pendant la formation, ils ont, cependant, déploré le fait que pour la plupart des cas, la femme n’est pas prise en compte dans les questions qui concernent le foncier. Tout en reconnaissant que cela se faisait par ignorance, ils expriment désormais leur engagement pour amener la femme à se sentir également concernée dans le ce secteur et susciter son implication.

Photo d’ensemble des participants

Les deux dernières phases de cette formation auront lieu au courant du mois d’Août et seront respectivement focalisée sur l’approfondissement de l’utilisation du système d’information géographique et le système d’information foncière. A en croire l’ingénieur JUHUDI Duparc, spécialiste en SIF, ces deux dernières phases auront lieu à Oicha, le chef-lieu du territoire de Beni, pour permettre aux participants d’être beaucoup plus pragmatiques en pratiquant directement sur terrain les notions apprises. Il estime que grâce aux fournitures bureaux et les kits informatiques (ordinateurs, GPS, imprimantes, etc.) dotés à l’administration foncière et les formations qu’ils reçoivent pour l’utilisation de ces matériels constituent un enjeu important dans le processus de la mise en place du système d’information foncière dans cette partie du pays.  Il reste convaincu du fait que d’ici la fin du projet, l’administration foncière du territoire de Beni pourra déjà être à mesure de se servir de manière autonome des outils SIF qui leurs sont rendu disponible. Il indique, par ailleurs que l’équipe technique  de l’UCBC continuera à collaborer avec l’administration foncière après les formations pour les accompagner dans l’utilisation efficace des outils mis à leur disponibilité.

 

Séance de coaching des participants par Ir Juhudi DUPARC

Notons que le projet « Ensemble Pour Beni » est un projet exécuté en consortium de cinq organisations notamment IOM, WORLD VISION, SEARCH FOR COMMON GROUND et INTERPEACE dans le but de « contribuer à la stabilisation de l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC) à travers des interventions dans les piliers du Dialogue Démocratique, de la relance économique et de la restauration de l’autorité de l’Etat ». L’UCBC, dans ce consortium, a la tâche d’améliorer la performance des fournisseurs des services foncier dans la zone prioritaire à travers : le renforcement des capacités techniques de l’administration foncière, la mise en place d’un système de gestion d’information foncière, coutumière et de l’administration foncière ;  l’établissement et rendre fonctionnel un plan cadastral rural des terres ; mettre en place un plan d’usage des terres pour la sécurisation foncière et la relance économique durable ; mettre en place un comité inclusif  d’appuis à l’administration foncière dans la mise en œuvre des activités foncière et enfin élaborer la démarcation participative des limites du parc de Virunga.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.